Romanée-conti 1945 : analyse d’une enchère record

Vendue 482.000 euros, une bouteille de Romanée-Conti a battu le précédent record, détenu par un Château Lafite Rothschild de 1869.

Une bouteille de Romanée-Conti, millésime 1945, a été vendue à plusieurs centaines de milliers d’euros (482.000 euros) lors d’une vente organisée par la maison Sotheby’s à New York. Son estimation avant la vente était de 27.600 euros, comme le rapporte Sky News.

Précédemment (en 2011) à Genève une bouteille similaire s’était vendu au prix de 87 815 € donc multiplié par 7,5 en 7 ans…

Pourquoi un vin aussi cher ?

Il s’agit d’un vin extrêmement rare, car cette production à l’époque n’a sortie que 600 bouteilles. Car les viticulteurs avaient du arracher une grande partie des vignes à cause du Phylloxéra 

Ce vin rouge fait partie d’un lot de 600 bouteilles produites en 1945 par le prestigieux domaine bourguignon Romané-Conti, peu de temps avant l’arrachage des vignes, qui ont ensuite été replantées.

Les raisins qui servent à la fabrication du cru le plus prestigieux du monde sont cultivés dans un domaine de seulement deux hectares. Chaque année, 5.000 à 6.000 bouteilles de Romanée-Conti sont proposées à la vente.

Le précédent record concernant une bouteille de vin était détenu depuis 2010 par un Château Lafite Rothschild, vendu à Hong-Kong pour plus de 200.000 euros.

En septembre dernier, une bouteille de la prestigieuse maison (millésime 1989) a été vendue 13.900 euros. Ce grand cru attire les convoitises et les arnaques. L’an dernier, un Russe a été condamné à deux ans de prison ferme après avoir réussi à écouler 400 fausses bouteilles de Romanée-Conti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge